Le développement d’Amazon

L’entreprise américaine Amazon rouvre depuis mardi ses entrepôts en France, fermés depuis le 16 avril. Principalement connu pour son activité de commerce en ligne, Amazon est présent dans de nombreux secteurs.

L’actu

Depuis mardi, Amazon rouvre de manière progressive ses six centres de distribution en France. Il avait décidé de les fermer le 16 avril, deux jours après une décision de justice en première instance l’obligeant à réaliser avec les partenaires sociaux une évaluation des risques professionnels liés à l’épidémie de Covid-19. Dans l’attente des résultats de cette évaluation, l’entreprise devait restreindre son activité à l’envoi de produits de première nécessité sous astreinte d’un million d’euros par infraction constatée. Cette décision a été confirmée en appel le 24 avril, l’astreinte étant abaissée à 100 000 euros par infraction. Amazon a justifié la fermeture de ses entrepôts par le fait que « même un taux infime de traitement accidentel de produits non autorisés, de l’ordre de 0,1 %, pourrait entraîner une pénalité de plus d’un milliard d’euros par semaine ». Malgré la fermeture de ses entrepôts, Amazon a continué de livrer ses clients en France depuis ses sites étrangers et par l’intermédiaire de vendeurs tiers dont les produits ne transitent pas par ses entrepôts. En France, Amazon emploie 9 300 personnes en contrat à durée indéterminée, plus des intérimaires, sur 20 sites (centres de tri, agences de livraison et centres de distribution).

Inscrivez-vous pour poursuivre votre lecture !

Essayez gratuitement Brief.eco pendant 30 jours.
Sans engagement ni carte bancaire.

J’ai déjà un compte