Banque centrale

Une banque centrale est une institution publique dont la mission est d’assurer le bon fonctionnement du système monétaire et financier d’un pays ou d’une zone monétaire comme la zone euro. Il lui revient de fixer le taux directeur, c’est-à-dire le taux d’intérêt auquel les banques commerciales peuvent se refinancer. Sa fixation a un effet d’entraînement sur les taux d’intérêt appliqués par les banques pour les prêts aux entreprises et aux particuliers et permet ainsi d’agir sur le montant des crédits. Si l’activité ralentit, une banque centrale cherchera, en baissant son taux directeur, à relancer les crédits bancaires et à inciter les entreprises et les particuliers à investir et consommer davantage. Si les prix augmentent trop vite, elle cherchera au contraire, en augmentant son taux directeur, à ralentir la demande. Une banque centrale a également pour mission d’imprimer les billets de banque en circulation (monnaie fiduciaire). Elle conserve les réserves obligatoires que les banques sont tenues, dans la plupart des pays, de constituer auprès d’elle. Elle a généralement pour objectif principal une inflation modérée. La Banque centrale européenne vise un taux annuel d’inflation légèrement inférieur à 2 %. Outre l’inflation, la Réserve fédérale américaine vise aussi « un taux d’emploi maximum » et « des taux d’intérêt à long terme peu élevés ».