PIB

Le produit intérieur brut (PIB) totalise la production de biens et services au sein d’un pays, secteurs privé et public confondus. Le calcul retient pour chaque entité la valeur ajoutée, c’est-à-dire la différence entre la production et les consommations intermédiaires. Par exemple, un boulanger utilise de la farine pour produire son pain. Mais cette farine est déjà comptabilisée dans la production de son fabricant. Pour ne pas la compter deux fois, on l’écarte du calcul de la production du boulanger. La valeur ajoutée retient en revanche la rémunération du travail, l’utilisation du matériel et la marge du boulanger. L’activité du secteur public est évaluée à partir des coûts, notamment les salaires, puisqu’elle ne donne pas lieu à une vente sur un marché. Selon l’Insee, le PIB donne « une mesure des richesses produites à l’intérieur d’un pays ». La croissance économique se définit par la variation du PIB d’une année à l’autre. Le PIB exclut le travail bénévole, notamment au sein du secteur associatif, familial, comme le ménage ou l’éducation des enfants.