Taux d’intérêt

L’intérêt est le coût d’un emprunt. On le désigne parfois comme le « loyer de l’argent ». Il rémunère le créancier pendant un temps donné pour le choix qu’il fait de mettre son argent à disposition d’autrui. Le taux d’intérêt rémunère également le risque de défaillance, c’est-à-dire de non-remboursement par l’emprunteur. Il est calculé en pourcentage de la dette. Ainsi, un taux d’intérêt de 2 % sur un prêt immobilier signifie que pour 100 euros empruntés, le débiteur devra verser chaque année à sa banque 2 euros, aussi longtemps que le prêt ne sera pas remboursé. Le montant des taux d’intérêt est fixé en fonction de la durée de l’emprunt (généralement, plus elle est importante, plus le taux est élevé), du profil de risque de l’emprunteur et des taux directeurs fixés par la banque centrale auxquels sont soumises les banques commerciales pour se refinancer auprès d’elle. On appelle « principal » le montant initial du prêt qui devra être remboursé in fine. On distingue taux d’intérêt nominal, fixé lors de l’opération d’emprunt, et taux d’intérêt réel, corrigé des effets de l’inflation.