2 juin 2021

Cette semaine, dans Brief.eco, nous nous penchons sur l’occupation de l’espace par les satellites. Nous nous intéressons aux plus importantes levées de fonds en France. Nous vous expliquons ce qu’est le cloud computing et nous vous posons une question sur la consommation de café.

CONJONCTURE

Le PIB (la production totale de biens et services) de la France s’est contracté de 0,1 % au premier trimestre 2021 par rapport au trimestre précédent, selon des chiffres publiés vendredi dernier par l’institut national de statistiques Insee. Il s’agit d’une révision des chiffres communiqués le mois dernier, qui faisaient état d’une progression de 0,4 % sur ce trimestre. Le déficit public, qui s’élevait à 9,2 % du PIB en 2020, devrait atteindre 9,4 % du PIB en 2021, contre des prévisions antérieures de 9 %, selon des estimations données par le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, lundi sur France 2.

SOUTIEN ÉCONOMIQUE

Depuis mardi, la part de la perte du chiffre d’affaires indemnisée par l’État est plafonnée à 40 % dans le cadre du fonds de solidarité mis en place pour les entreprises les plus affectées par la crise liée au Covid-19 (secteurs « protégés »). Ce chiffre va descendre à 30 % en juillet et 20 % en août, a précisé le ministère de l’Économie fin mai. En ce qui concerne le chômage partiel, les salariés bénéficiaires sont toujours indemnisés à hauteur de 70 % de leur salaire brut, mais la part prise en charge par l’État baisse depuis mardi dans les secteurs non protégés.

RELANCE

Le Conseil européen, qui réunit les dirigeants des États membres de l’UE, a annoncé lundi avoir reçu les notifications formelles des 27 États membres permettant à la Commission européenne de commencer aujourd’hui un processus d’émission de dette pour le financement du plan de relance européen. La Commission européenne a prévu d’emprunter environ 150 milliards d’euros par an entre mi-2021 et 2026.